Le match SOLUTION HYDROALCOOLIQUE / SAVON : quelle solution privilégier ?

En pleine épidémie d’un nouveau Coronavirus (le CoVid-19), l’OMS préconise de se laver régulièrement les mains avec du savon ou d’utiliser d’une solution hydroalcoolique.

Le lavage des mains à l’eau et au savon est LA mesure d’hygiène la plus efficace pour prévenir la transmission de TOUS les virus.

Pourquoi se laver les mains ?

On peut facilement disséminer certains « germes » (un terme générique pour désigner les microbes tels que les virus et les bactéries) en touchant une autre personne.

On peut aussi entrer en contact avec des germes si on touche des objets ou des surfaces contaminés avant de se toucher le visage (bouche, yeux et nez).

Avantages des gels et solutions hydroalcooliques

En plus de son efficacité et d’avoir un large champ d’action sur les micro-organismes cutanés, cette “solution de poche” comme l’indique son nom est pratique et facilement transportable, elle existe sous différents conditionnements. Ces derniers se présentent principalement sous la forme d’un gel ou de solutions liquides mais peuvent aussi exister sous forme de mousse de sprays ou encore de lingettes.

Elles ne nécessitent ni rinçage ni séchage. Par conséquent, pas besoin de point d’eau pour se désinfecter les mains.

L’utilisation de la solution hydroalcoolique est simple. Du moins en apparence : il est essentiel d’appliquer des quantités suffisantes de produit et respecter des temps de contact minimums.

Inconvénients des gels et solutions hydroalcooliques

Plusieurs facteurs vont influer sur l’effet des solutions hydroalcooliques.

L’efficacité des produits hydroalcooliques va dépendre :

  • de la quantité du produit appliqué,
  • de la concentration d’alcool,
  • de la technique du nettoyage,
  • des agents infectieux à éradiquer et de la charge bactérienne qui peut être élevée.

L’inconvénient majeur des gels hydroalcooliques est celui de la présence d’alcool en fortes proportions. Ce fort taux d’alcool qui le constitue est à l’origine de la destruction de bactéries non pathogènes qui reposent sur notre peau. L’application répétée de ces gels peut irriter l’épiderme de nos mains, en particulier celles souffrant de problèmes dermatologiques type eczéma…

La solution hydroalcoolique n’est pas efficace sur des mains souillées, poudrées ou talquées.

Enfin, du fait de leur forte concentration en alcool, les produits hydroalcooliques sont potentiellement toxiques pour l’environnement et pour l’homme (ne pas les mettre en contact des muqueuses), ainsi que très inflammables. Leur utilisation comporte donc des risques de brûlure si l’alcool enduit sur la peau n’est pas complètement évaporé, fumeurs: prudence donc.

Si des précautions supplémentaires sont à prendre en période d’épidémie, une hygiène trop fréquente peut nuire à notre microbiote cutané.

Ce microbiome est un écosystème, vivant et invisible, constitué de milliards de micro-organismes vivant à la surface de l’épiderme. Une véritable sous-population de bactéries, de virus et de champignons, essentielle dans la lutte contre les infections.

Ce dernier nous protège des différentes pathogènes qui peuvent se trouver sur nos mains.

Des spécialistes de la prévention des infections nosocomiales viennent de lancer une mise en garde contre l’emploi systématique des produits hydroalcooliques. Ainsi l’usage de ce type de produit risque de déséquilibrer la flore normale et de “sélectionner des bactéries résistantes”.

Le gel hydroalcoolique est-il plus efficace que le lavage des mains à l’eau et au savon ?

La réponse est NON.

Il ne faut utiliser le gel hydroalcoolique que si on n’a pas accès à un point d’eau et à du savon.

Un gel hydroalcoolique ne lave pas.

Les salissures perses (dont les virus tués) restent à la surface des mains après utilisation du gel ; si l’on est en contact par la suite avec des virus, ceux-ci y trouveront un terrain propice à leur survie.

Rien ne remplace un lavage des mains au savon et à l’eau.

Quel savon choisir ?

Il est important de bien choisir un savon qui respecte le mieux votre épiderme.

Le savon surgras artisanal, obtenu par saponification à froid correspond parfaitement à cette exigence.

La glycérine (naturelle formée lors du processus de saponification) et les huiles non saponifiées (constituant le surgras) vont venir protéger votre peau.

Comment se laver les mains ?

  1. Il faut se laver les mains à l’eau et au savon ;
  2. Pendant 30 secondes ;
  3. En frottant les ongles, le bout des doigts, la paume et l’extérieur des mains, les jointures et les poignets ;
  4. Il faut se sécher les mains avec une serviette propre ou à l’air libre.

Voici la vidéo de l’OMS sur le lavage des mains au savon :

Le savon à froid est un produit d’hygiène multi-usages

Il peut-être utilisé par toute la famille.

Il convient :

  • pour le lavage des mains,
  • pour la toilette du visage,
  • pour la toilette corporelle,
  • pour la toilette intime (ne pas utiliser tous les jours dans ce cas),
  • pour le rasage,
  • comme shampooing (à tester, ne convient forcément à tous les types de cheveux).

Par ses multiples atouts, notre savon à froid parait donc comme un soin d’hygiène quotidienne écologique et économique.

Découvrez notre savon à froid, surgras, bio fait artisanalement dans les Pyrénées ariégeoises :

À retenir :

Le lavage des mains à l’eau et au savon est LA mesure d’hygiène la plus efficace pour prévenir la transmission de TOUS les virus.

Afin d’éviter le dessèchement de vos mains, nous vous conseillons la lecture de cet article :

MAINS SÈCHES ET ABÎMÉES : les solutions les inspyrées

Un commentaire sur “Le match SOLUTION HYDROALCOOLIQUE / SAVON : quelle solution privilégier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *